Chargement ...

Complément alimentaire unique qui améliorera votre immunité

mark iconProduit prouvé

mark iconIl renforce le système immunitaire et améliore la qualité de vie.

mark iconImunoBran ® MGN-3- est un complément alimentaire non toxique

mark iconNaturel et sans OGM

imunobran

ImunoBran / BioBran – composé d’arabinoxylane MGN-3

L’ImunoBran, complément alimentaire à base de son de riz et d’enzymes du champignon shiitake, peut considérablement augmenter l’activité des systèmes immunitaires affaiblis. Bien que son fonctionnement reste encore un mystère, ce produit stimule la production de cytokines, les molécules de messager qui contrôlent l’activité du système immunitaire. Imunobran est donc capable de stimuler un système immunitaire affaibli et de renforcer notre immunité face à la maladie.

Prof. M. Ghoneum (Université de Médecine et des Sciences Charles Drew, Los Angeles, États-Unis) :

"Je fais des recherches sur les immunomoduleurs depuis plus de 30 ans maintenant et l’ImunoBran est l'immunomoduleur le plus puissant que j'aie jamais testé."

L’ImunoBran est fabriqué dans le respect des normes établies par Daiwa Pharmaceutical au Japon — responsable du développement de l’ImunoBran MGN-3 — et conformément aux normes les plus exigeantes du Ministère japonais de la Santé et de la Sécurité sociale ainsi qu’aux normes alimentaires européennes et américaines. ext-3-description

video image

Les cellules Natural Killer (cellules NK)

mark iconSystème immunitaire inné

Qu’est-ce Que l’ImunoBran ?

VOIR D’AUTRES ARTICLES
imunobran

Passer commande ImunoBran 1000

ImunoBran MGN-3 complément alimentaire

x

ImunoBran 1000

Un Particulier

Une société

Mode de paiement

Si vous avez choisi de payer via PayPal, une fois que vous aurez passé une commande et que votre commande aura été créée, vous serez redirigé(e) vers le portail de paiement PayPal où vous pourrez effectuer votre règlement. Si vous ne terminez pas votre paiement ou si le paiement n’est pas effectué, nous vous enverrons un e-mail dans lequel vous trouverez notre numéro de compte bancaire sur lequel vous pourrez verser le montant dû. Dans cet e-mail, vous trouverez également un lien vers un paiement ultérieur via PayPal (ce lien est cependant limité dans le temps). En cas de virement bancaire, les produits seront envoyés une fois que le montant du règlement aura été porté à l’actif de notre compte. Pour nous régler, il suffit de sélectionner un des modes de paiement proposés.

Si vous avez choisi de payer par virement bancaire, les produits vous seront envoyés une fois que le montant de votre règlement aura été porté à l’actif de notre compte. Vous trouverez notre numéro de compte dans l’e-mail qui vous sera envoyé après que vous aurez commandé vos produits.

Transport 

Geis

Les livraisons seront effectuées par Geis.  www.geis-group.com/en
ImunoBran.be ne vend/loue pas vos données personnelles à des tiers.

ImunoBran.be et ses pharmaciens les utilisent notamment afin de gérer et exécuter vos futures commandes, procéder à des statistiques, des études de marché ainsi qu’à des fins publicitaires selon les modalités et conditions prévues dans notre charte vie privée.

430,00 €

Total Inclus TVA: 365,00

Livraison gratuite

Avis clients

Myélome multiple / Adam, Gand


Adam (45) ans, vivant à Gand et chez qui un myélome multiple avait été diagnostiqué. Adam a commencé à prendre une dose de 3 g d’ImunoBran par jour en avril 2017 avec d’autres compléments, y compris d...es algues d’eau douce et de la vitamine B 12. Son taux de globules blancs s’est nettement amélioré, avec des valeurs se normalisant. Adam a continué à travailler à plein temps et a vécu une vie normale tout en continuant à prendre ImunoBran.

Cancer du sein / Loise, Beringen


Le nombre de cas de patientes chez lesquelles le cancer du sein est diagnostiqué augmente de jour en jour. Pour ma part tout a commencé par une échographie, ou plutôt par les changements sur le sein q...ue j’ai commencé à percevoir. J’avais alors 58 ans. J’entends encore les deux mots prononcés à cet examen par la doctoresse : fibreux, malin. Etant donné que l’examen a été effectué dans un établissement privé, mon médecin traitant a demandé une mammographie. Outre une petite calcification, le résultat était négatif, cependant une nouvelle échographie a confirmé le premier résultat. L’opération a eu lieu après les examens habituels, puis il a fallu attendre des journées entières avant d’obtenir le résultat de l’analyse histologique - résultat positif. Devaient suivre 30 séances de rayons puis 5 de traitement hormonal. Les infirmières du centre de radiothérapie m’ont fait savoir que chaque patient pouvait avoir une réaction différente à ce type de traitement. J’étais assez naïve pour penser que ça ressemblerait aux séances de bronzage au solarium. Dès la première semaine de thérapie j’ai compris combien je m’étais trompée – j’étais fatiguée, j’avais des nausées et avais perdu l’appétit, j’avais le tournis. J’espérais que le corps s’y habituerait progressivement mais ce n’était pas le cas et plus ça allait, pire c’était. Pendant la seconde moitié du traitement je me suis confiée à une amie qui m’a recommandé le produit ImunoBran avec lequel elle avait une bonne expérience. Elle m’a recommandé de prendre au départ des doses plus élevées : 1er jour – 1 sachet de produit toutes les deux heures, 2e jour – 5 sachets dans la journée et à partir du 3e jour 3 doses par jour. Dès le troisième jour j’ai ressenti une amélioration et à la fin du 4e jour j’ai fait part de cette nouvelle à mon amie. Ma série de radiothérapie s’est terminée en décembre 2015 et j’ai passé tout l’hiver sans tomber malade. L’immunité affaiblie par la radiothérapie et je vis maintenant ma deuxième année post-opératoire. Pour l’instant tout va comme il faut, mais je prévois de me remettre à l’ImunoBran pour pouvoir éviter les éventuelles complications que pourrait causer une maladie. J’ai décidé de partager mon histoire pour aider ceux qui ont des problèmes semblables.

Montre Plus

FAQ ImunoBran

1

D’où le complément du système immunitaire ImunoBran MGN-3 tire-t-il son origine?

Pour certains, le nom « ImunoBran MGN-3″ évoque un laxatif et peut rebuter ceux qui souffrent d’une pathologie mettant en jeu le pronostic vital ou ceux qui ont l’estomac fragile. ImunoBran MGN-3 néanmoins a de bonnes raisons de porter ce nom : il s’agit en effet d’un produit biologiquement actif à base de son de riz (bran, en anglais), fractionné et prédigéré par des enzymes provenant du champignon Shii-take. L’appellation ImunoBran MGN-3 se justifie donc pleinement même si pour les commerciaux une certaine connotation scientifique fait défaut ; on pourrait y ajouter, par exemple, le suffixe « immuno ». Il convient de rappeler cependant qu’en plus de son efficacité, ImunoBran MGN-3 se caractérise principalement par son innocuité. En outre, étant constitué de fibres solubles, le produit est sans effet laxatif.

2

ImunoBran MGN-3 est-il un stimulant immunitaire ou un immunomoduleur?

ImunoBran MGN-3 est un immunomoduleur qui ne stimule pas artificiellement le système immunitaire. En conséquence, les personnes qui bénéficient le plus du produit sont celles dont le système immunitaire est défaillant (si votre système immunitaire est normal, l’administration du complément ImunoBran MGN-3 n’apportera pas de différence majeure). Les moduleurs, en maintenant l’équilibre des paramètres biologiques en général, n’induisent aucun effet secondaire, contrairement aux stimulants qui, en agissant sur des paramètres spécifiques, peuvent créer un déséquilibre.

3

ImunoBran MGN-3 constitue-t-il un remède ou un traitement pour certaines maladies ?

ImunoBran MGN-3, complément nutritionnel, permet de moduler la fonction immunitaire. Il sera donc vivement conseillé s’il entraîne une régression des symptômes d’une maladie ou d’un état pathologique particulier. Toutefois, ImunoBran MGN-3 ne doit pas être assimilé à un traitement ou un remède pour l’ensemble des maladies ou les états pathologiques. Il est plus souvent utilisé avec succès comme traitement d’appoint ou additif à un programme (classique ou autre), sur avis médical. Bien que le Professeur Ghoneum recommande un traitement classique pour réduire les tumeurs, il préconise l’adjonction simultanée d’ImunoBran MGN-3 pour permettre à la fonction immunitaire de jouer pleinement son rôle et au corps de rétablir son intégrité.

4

ImunoBran MGN-3 est-il bénéfique dans n’importe quelle maladie ?

En général, toute personne atteinte d’une maladie impliquant une baisse des capacités du système immunitaire, peut attendre une action bénéfique de ImunoBran MGN-3, même si l’on doit insister sur le fait que ce produit N’est PAS un traitement en lui-même, mais un complément utile à prendre en plus du traitement. Les maladies/infections d’origine virale et les pathologies cancéreuses sont celles qui répondent le mieux à l’ImunoBran MGN-3 lorsque ce dernier est administré en complément d’un traitement adapté. Il convient cependant d’informer votre médecin des compléments que vous prenez. Alors que les traitements habituels du cancer tels que la chimiothérapie et la radiothérapie affaiblissent gravement le système immunitaire, diminuant par la même la qualité de vie, il n’est pas surprenant que l’un des bénéfices les plus marquants de l’ImunoBran MGN-3 réside dans l’amélioration de la qualité de vie en réduisant les effets secondaires de la thérapie.

5

Est-il conseillé aux personnes atteintes de maladies auto-immunes de prendre ImunoBran MGN-3 ?

Les maladies auto-immunes sont des états pathologiques au cours desquels le système immunitaire, ayant perdu la capacité de différencier le soi du non-soi, attaque le propre corps du patient. Des exemples de maladies auto-immunes sont la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques, le psoriasis et la maladie de Crohn. Si le problème est grave, les médecins prescriront des immunosuppresseurs afin d’atténuer la gravité de cette auto-attaque. Les immunosuppresseurs sont également indiqués pour les greffes d’organes, de tissus ou de cellules afin de réduire le rejet par le système immunitaire. Si vous êtes traité par des immunodépresseurs, il vous est fortement déconseillé de prendre ImunoBran MGN-3, ou du moins non sans avoir préalablement consulté votre médecin. L’une des raisons à cela est que, chez les personnes atteintes de maladies auto-immunes, l’activité des cellules NK tend à diminuer et le nombre de macrophages à fluctuer sensiblement. Dans ces circonstances, ImunoBran MGN-3 peut contribuer à stimuler l’activité de ces cellules NK et atténuer les variations du nombre de macrophages. Cependant, stimuler l’activité des lymphocytes avant de réduire suffisamment les fluctuations peut aggraver les symptômes pendant un mois environ après avoir commencé à prendre ImunoBran MGN-3. Pour cette raison, il est recommandé de débuter par de faibles doses et de les augmenter progressivement tout en surveillant attentivement les symptômes éventuels. L’effet anti-inflammatoire de l’ImunoBran MGN-3 est un facteur supplémentaire à prendre en considération. Le docteur Yuzo Endo, conseiller de Daiwa Pharmaceutical, souffrant de polyarthrite rhumatoïde, a expérimenté ImunoBran MGN-3 sur lui-même.

6

Puis-je prendre ImunoBran MGN-3 avec n’importe quel médicament ?

Il est certes impossible de tester ImunoBran MGN-3 avec chacun des médicaments présents sur le marché. Après avoir été absorbé par des dizaines de milliers de personnes à travers le monde, il s’avère que ce produit à base de son digestible, ou glyconutriment, est sans danger ni contre-indications, hormis bien sûr les immunosuppresseurs. Il a également subi avec succès les tests d’évaluation en milieu hospitalier. Néanmoins si vous suivez un traitement (ou en cas de changement de régime), informez votre médecin avant de prendre ce complément.

7

Qu’est-ce qui détermine le coût de l'ImunoBran MGN-3 ?

Bien que l’ImunoBran MGN-3 soit « simplement » du son de riz prédigéré qui a été fractionné de manière à sélectionner des tailles moléculaires bien précises, le processus est lui-même très complexe à réaliser dans des conditions pharmaceutiques contrôlées. La production d’ImunoBran MGN-3 à partir de son de riz au cours de ce processus s’avère encore très faible, et rend le produit coûteux. À cela s’ajoute les investissements en recherche et développement supportés par Daiwa Pharmaceutical au fil des années pour mettre au point le produit, et vous comprendrez pourquoi le produit reste actuellement encore onéreux. Le prix de l’ImunoBran MGN-3 ne pourrait que diminuer dans le futur, avec l’amortissement des coûts de développement, de la prise en charge grandissante des coûts de la recherche par les hôpitaux, et le passage à une échelle de production industrielle.

8

Pourquoi les sachets de 1000 mg d’ImunoBran MGN-3 ont-ils un poids net de 2000 mg ?

Chaque sachet contient 1000 mg d'ImunoBran MGN-3 actif. Le poids restant est dû à l’ajout d’excipients destinés à stabiliser le produit, conserver son intégrité (comprimés), en assurer la fluidité (sachets), et préserver ImunoBran MGN-3 (très hydrophile) de l’humidité.

9

Y a-t-il une différence d’efficacité entre les sachets et les comprimés ?

Les fabricants d’ImunoBran MGN-3 assurent qu’il n’y a pas de différence d’efficacité selon la présentation du produit, 4 comprimés équivalents à un sachet : l’on ingère 1000 mg d’ImunoBran MGN-3 dans les deux cas. (Les comprimés sont commodes pour les personnes prenant de faibles doses d’ImunoBran MGN-3 ou qui veulent éviter d’avoir à dissoudre la poudre dans un demi-verre d’eau). Plus facilement absorbés, les sachets peuvent être pris vingt minutes après les repas, tandis que les comprimés seront idéalement ingérés au cours de ce dernier.

10

Quelle quantité d'ImunoBran MGN-3 dois-je prendre ?

Chaque sachet contient 1000 mg d'ImunoBran MGN-3 actif. Le poids restant est dû à l’ajout d’excipients destinés à stabiliser le produit, conserver son intégrité (comprimés), en assureEn règle générale, de fortes doses d’ImunoBran MGN-3 ont tendance à optimiser le niveau immunitaire ou du moins à le normaliser beaucoup plus rapidement que des posologies plus faibles, et sont recommandées dans les cas sévères pour assurer un rétablissement rapide. Les posologies varient de 1000 mg par jour à 3000 mg par jour (3 sachets ) ou plus en fonction du poids de la personne. Un adulte en bonne santé ou ne présentant qu’un léger rhume ou une petite infection prendra 1000 mg par jour pour assurer une protection immunitaire et prévenir toute maladie. En cas de maladies immunitaires plus graves ou pour un rétablissement plus rapide, la dose sera de 1 sachet par jour (15 mg/kg/jour), tandis que pour les maladies immunitaires très graves, 3 sachets ( 45mg/kg/jour) par jour pendant 2 mois seront conseillés, après quoi la dose sera réduite à 1 sachet. (Si dans le même temps des traitements, tels que chimiothérapie ou radiothérapie sont administrés, il est alors conseillé d’augmenter de nouveau la dose d’entretien jusqu’à 3 g par jour ou plus, une semaine avant le traitement, et jusqu’à 2 semaines après). Il est toujours préférable de répartir les doses quotidiennes au moment de manger ; par exemple, une personne à qui 3 sachets ont été prescrits prendra 1 sachet au cours des 3 principaux repas.r la fluidité (sachets), et préserver ImunoBran MGN-3 (très hydrophile) de l’humidité.

Montre Plus F&Q